Archives des jésuites au Canada (AJC)

Les Archives des jésuites au Canada, une richesse peu commune à Montréal

En hiver dernier, un groupe d’étudiants de l’EBSI se rendait à la Maison Bellarmin, située au 25 de la rue Jarry ouest à Montréal. La Maison Provinciale des jésuites du Canada Français abrite un centre de documentation et une équipe de professionnels d’une richesse peu commune :

Céline Widmer, Directrice

Christian Lacombe, Responsable de la bibliothèque

Cindy Lépine, Archiviste

Claudine Viens, Archiviste adjointe

Jacques Monet, s.j., Historien

Inauguré en 2009, l’édifice rassemble les archives des Jésuites des deux provinces (Anglaise et Française) du Canada, auxquelles sont associées une bibliothèque de recherche ainsi qu’une collection d’objets muséaux. Ces nouveaux locaux sont aménagés selon les normes de conservation les plus récentes, température, lux et hygrométrie.

L’administration de la communauté mondiale jésuite est en effet regroupée en « provinces », supervisée par un Général qui est à Rome, successeur d’Ignace de Loyola, le fondateur de la Compagnie. Dans le cas du Canada, ces deux provinces reflètent la division linguistique du pays plutôt que sa géographie politique.

Les archives de langue française constituent le gros de la collection. Elles se rapportent aux activités des Jésuites au Canada et témoignent de la vie en Nouvelle-France dès les tous premiers jours de  la colonie, c’est-à-dire depuis 400 ans. Les documents provenant de la province anglophone sont moins nombreux et beaucoup plus récents, les plus anciens datant des années 1920. En tout, la Maison Bellarmin abrite environ 2 km de documents d’archives. Il serait impensable d’effectuer des recherches sur la vie religieuse en Nouvelle-France sans l’aide de ces précieux documents et le centre de documentation accueille de nombreux chercheurs.

La bibliothèque quant à elle est constituée d’une collection qui était auparavant logée à Saint-Jérôme, ainsi qu’à Toronto et dans différents autres collèges ou maisons de résidences jésuites. À la suite de l’élaboration d’une nouvelle politique d’acquisition mettant plus spécifiquement l’accent sur l’histoire et les écrits des jésuites au Canada, les différentes bibliothèques des compagnons de Jésus ont été fortement élaguées au moment du déménagement dans les nouveaux locaux. La collection provenant de Saint-Jérôme, Toronto et autres a donc été réduite, passant de 100 000 à 18 000 volumes. On peut toutefois retrouver 200 000 volumes portant sur la philosophie et la théologie au Collège Brébeuf.

Bien que la collection de la bibliothèque d’études soit classée selon le code Dewey, les volumes les plus anciens, eux, sont classés en Clément. Ce système, beaucoup utilisé en Europe regroupe les volumes d’abord selon leur format, ce qui facilite la conservation physique de ces livres souvent fragiles, puis ensuite selon leur discipline, suivie d’un numéro séquentiel.

En plus des ouvrages visés par la politique d’acquisition, la bibliothèque comprend plus de 1 500  livres rares, possédant même des livres enluminés du Moyen-Âge, ainsi que des manuscrits en langues amérindiennes.

On retrouve également au centre de documentation plus de 2 500 objets muséaux. Plusieurs de ces objets ont été rapportés de fouilles archéologiques et de toutes les parties du monde par des pères ou frères jésuites de retour de missions. La collection inclus également des objets religieux (calice, statues, bustes…) ainsi qu’un nombre important de cartes et plans qui, lors de notre visite, étaient en cours de catalogage.

Le personnel du centre, en effet, partage sont temps entre les fonctions de catalogage, de recherche et de mise en valeur de la toutes les collections. À l’occasion du 400e anniversaire des jésuites au Canada (1611-2011), des expositions sont actuellement présentées à Port Royal en Acadie, puis à Shawinigan en Mauricie et à Toronto et il est prévu que de telles activités de diffusion prendront de plus en plus d’ampleur, avec pour la rentrée une exposition de manuscrits de traités de langues en amérindiens.

Le centre de documentation a accueilli deux stagiaires cet été dont une ebsienne, qui s’est occupée d’élaborer une superbe exposition virtuelle sur des manuscrits amérindiens. Elle sera en ligne dans le courant du mois d’août sur le site web du centre des Archives des jésuites au Canada (AJC). Le personnel régulier du centre comprend trois archivistes dont la directrice, Céline Widmer, un bibliothécaire (Christian Lacombe, récemment élève de l’EBSI) et un historien. Ce dernier, Jacques Monet s.j., nous a aimablement reçus et servi de guide au cours de la visite.

On peut retrouver plus de renseignements à propos du centre de documentation sur le site Web des Archives des jésuites au Canada

par Christine Lavoie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *